Le beatbox n’est pas réservé aux entendants – Docu

Pendant une semaine, du 24 au 28 février 2014, un groupe de jeunes sourds s’initie au human beatbox, mais pas seulement ! Ils fabriquent des dispositifs pour ressentir les vibrations ou visualiser le son.

Un projet réalisé grâce au soutien de la Fondation SNCF, porté par Zutique Productions, la Vapeur et 1,2,3 Cité Cap en partenariat avec le Clos Chauveau (PEP 21), le Semeia Bar, Visuel LSF, Alchimia, avec la participation de Lévi Flow (human beatbox), Baptiste Chatel & Blaise Scola (fabrication), Lauranne Chasez (interprétation).

Réalisation: Johann Michalczak

25 juin 2014Non classé

Albums en relation